Introduction

Le hameau de Port-au-Persil est membre du club sélect de l’Association des plus beaux villages du Québec.

Le petit village de Port-au-Persil se trouve à l’écart de la route 138, sur les rives du Saint-Laurent. On dit que Port-au-Persil a été baptisé ainsi par Samuel de Champlain en 1626, car il y trouva beaucoup de persil… Cependant, la localité fut fondée par Neil McLaren, un Écossais qui s’y installa avec sa famille au début au XIXe siècle.

C’est un village traditionnel avec des maisons éparpillées le long du fleuve et avec comme symbole, une petite chapelle blanche en bois sise près des rochers.

En images :

À voir à Port-au-Persil

En été, on peut faire de longues promenades dans la campagne environnante, pratiquer le kayak de mer, se baigner dans la chute ou se faire dorer au soleil sur les rochers de l’anse de Port-au-Persil. En hiver, on peut observer le phénomène des glaces bleues, pratiquer la raquette sur le sentier de l’Orignac, ou du ski de fond. La Poterie de Port-au-Persil offre des classes de poterie et est un pôle d’attraction de la région. Pour connaître les séances de cours disponibles, vous pouvez consulter le site Internet de la Poterie.

En 1812, Neil McLaren est venu s’installer à Port-au-Persil sur les terres qui lui ont été données par le Seigneur Murray. Depuis l’arrivée de ce premier habitant il y a maintenant 200 ans, le visage du hameau a bien changé. Au-delà du charme que lui confèrent encore ses paysages, Port-au-Persil s’est édifié, et continue à se développer, grâce à ses habitants.

Au printemps

En automne

En été

En hiver

Nos commanditaires :